Aller au contenu

Le design : clé de performance

L’association Design & Entreprise a pour objet de faciliter la perception et l’utilisation du design comme un levier clé de performance de l’entreprise – et plus largement, de tout type d’organisation, privée ou publique.

Avec sa capacité à combiner vision stratégique, attractivité, valeur d’usage, excellence technologique et opérationnelle ainsi que valeurs sociétales et environnementales, le design est en effet l’allié parfait des entreprises qui souhaitent se développer selon un modèle économique centré expérience – celui qui vise à créer de la valeur par la satisfaction constante et généralisée de l’ensemble des parties prenantes d’un écosystème donné.

Les actions de l’association Design & Entreprise visent donc à ce que le design soit reconnu comme un contributeur majeur dans l’élaboration et la mise en place de modèles économiques centrés expérience, dans un objectif de croissance durable et dans des conditions éthiques optimales – notamment dans des contextes de profonde mutation.

Le design en France

Contrairement à beaucoup de pays, et en particulier nord-européens, anglo-saxons ou asiatiques, la France, septième économie mondiale, a réussi jusqu’à présent le tour de force d’être assez peu intéressée par les avantages du design – en dehors de grands groupes mondialisés et de quelques centaines d’entreprises petites ou grandes où il constitue une donnée relativement bien assimilée.

Au moment où se posent de grandes questions sur l’avenir de notre pays, autant dire que la non-prise en compte du design – ou une prise en compte trop partielle – paraît pour le moins surprenante, même si de louables initiatives (évènements, assises, intégration du design dans les appels d’offres publics, etc.) ou prises de parole, de plus en plus fréquentes, sont à saluer.

On a pu constater, sans tomber dans la caricature, que l’entreprise française utilise trop souvent le design :

  • En l’assimilant à l’un des beaux-arts, en le considérant comme une démarche d’ordre esthétique, et donc en l’utilisant en minimisant temps et moyens alloués, sous le prétexte que rien n’est moins logique que les goûts et les couleurs
  • En privilégiant le seul aspect mercantile, en l’utilisant uniquement comme un accélérateur de vente (ce qu’il est), pour notamment se démarquer de la concurrence via un emploi très professionnel des formes, des couleurs, de la typographie, de l’espace, etc.
  • En le positionnant seulement sur sa composante éthique, en le cantonnant aux domaines de l’écoconception ou de l’économie durable
  • En jouant uniquement sur sa dimension sociétale et, finalement, en l’utilisant comme vecteur de communication pour démontrer la valeur « humaine » d’une organisation

Les avantages du design

Le design dispose d’un avantage majeur : sa capacité à appréhender l’ensemble de la chaîne de valeur d’une expérience – de l’analyse stratégique initiale à la définition de son architecture et des usages associés – c’est-à-dire, finalement, la prise en compte des composantes clés d’un modèle économique centré expérience.

La plus-value du design s’exprime particulièrement sur des marchés en forte mutation, où les nouvelles contraintes sociétales, éthiques, environnementales ou réglementaires obligent les acteurs en place à repenser totalement leurs propositions de valeur – et bien souvent la globalité de leur modèle économique.

Là, il est nécessaire de bâtir de nouvelles expériences avec une vision différenciée des usages en prenant en compte la faculté de l’entreprise à répondre de façon cohérente aux contraintes et besoins de l’ensemble des parties prenantes concernées : il s’agit de l’exercice de prédilection du design.

Il y a peu – voire pas – aujourd’hui de leviers de performance aussi simples et efficaces que le design, à la condition :

  • De positionner le design à sa juste place : combinaison de vision stratégique et de savoir-faire opérationnel
  • De ne pas considérer le design comme une recette miracle : notamment, parce qu’une idée ne vaut rien sans la maîtrise opérationnelle permettant de la concrétiser dans les meilleures conditions
  • De faire en sorte que la démarche et outils du design s’intègrent harmonieusement aux différents métiers et processus de l’entreprise : le design étant d’essence collaborative, il se révèle un outil de désilotage des plus efficaces

Adhérez à l’association

L’association Design & Entreprise s’adresse à tous les acteurs du monde économique qui sont convaincus de la force de l’apport du design dans la construction de modèles économiques à la fois vertueux et performants, attentifs aux valeurs humaines, sociétales et environnementales.

En adhérant à l’association vous soutenez son action, vous contribuez à sa démarche de réflexion, et vous bénéficiez également de ses travaux, tant méthodologiques, outils que métiers, sur l’ensemble de la chaîne de valeur du design.